Les soins palliatifsLeurs objectifs sont de soulager les douleurs physiques ainsi que les autres symptômes et de... sont des soins actifs dans une approche globale de la personne atteinte d’une maladie grave évolutive ou terminale. Leurs objectifs sont de soulager les douleurs physiques ainsi que les autres symptômes et de prendre en compte la souffrance psychologique, sociale et spirituelle.

Les soins palliatifsLeurs objectifs sont de soulager les douleurs physiques ainsi que les autres symptômes et de... sont interdisciplinaires. Ils s’adressent à une personne affectée par une maladie médicalement non guérissable, à sa famille et à ses proches. Ils sont pratiqués à domicile, en institution, dans une maison de soins palliatifsLeurs objectifs sont de soulager les douleurs physiques ainsi que les autres symptômes et de... ou à l’hôpital. La formation et le soutien des soignants et des bénévoles font partie de cette démarche.

La philosophie des soins palliatifsLeurs objectifs sont de soulager les douleurs physiques ainsi que les autres symptômes et de... considère la personne soignée comme un être vivant et la mort comme un processus naturel. Ceux qui les dispensent cherchent à éviter les investigations et les traitements déraisonnables. Ils se refusent à provoquer intentionnellement la mort. Ils s’efforcent de préserver la meilleure qualité de vie possible jusqu’au décès et proposent un soutien aux proches en deuil. Ils s’emploient par leur pratique clinique, leur enseignement et leurs travaux de recherche, à ce que ces principes puissent être appliqués.

Sur un plan plus pragmatique, les soins palliatifsLeurs objectifs sont de soulager les douleurs physiques ainsi que les autres symptômes et de... se résument par « tout ce qu’il reste à faire, quand il n’y a plus rien à faire ! »

Sur le plan étymologique le verbe « pallier » vient du latin « palliare » qui signifie « couvrir d’un manteau, voiler, cacher ». La notion de « dissimuler » c’est vite transformé en « soulager, atténuer la souffrance, supprimer certains aspects d’un mal sans agir en profondeur, sans guérir » faute de remède, sens médical actuel.

Le terme de « soins » quant à lui, n’implique pas la guérison mais signifie plutôt « s’occuper de », soigner étant différent de guérir… On retrouve cette distinction dans la langue anglaise avec les verbes “to cure” qui signifie traiter dans le sens de guérir et “to care”, soigner, prendre soin de.

Actuellement, le terme « soins » est toujours affublé d’un qualificatif et l’on parle de soins palliatifsLeurs objectifs sont de soulager les douleurs physiques ainsi que les autres symptômes et de... par opposition aux soins curatifs, ou de soins de support qui sont l’ensemble des soins et soutiens éventuellement nécessaires dont la psycho-oncologie ; ils viennent en complément des autres soins prescrits. Enfin, pour signifier qu’il s’agit toujours du même patient qui peut relever de ces différents soins, à des moments différents de l’évolution de sa maladie, on parle de soins continus.