Le dernier hiver du Cid

Résumé

Il y a soixante ans, le 25 novembre 1959, disparaissait Gérard Philipe. Il avait trente-six ans. Juste avant sa mort, ignorant la gravité de son mal, il annotait encore des tragédies grecques, rêvait d’incarner Hamlet et se préparait à devenir, au cinéma, l’Edmond Dantès du Comte de Monte-Cristo. C’est qu’il croyait avoir la vie devant lui. Du dernier été à Ramatuelle au dernier hiver parisien, semaine après semaine, jour après jour, l’acteur le plus accompli de sa génération se préparait, en vérité, à son plus grand rôle, celui d’un éternel jeune homme.

Auteur (e) (s) (es)

Jérôme Garcin

A propos de (s) auteur (e) (s) (es)

Jérôme Garcin est né en octobre 1956. Après une khâgne au lycée Henri IV et des études de Philosophie à la Sorbonne, il entre aux Nouvelles littéraires. Puis, de 1981 à 1987, il anime des émissions littéraires sur FR3, notamment Boîte aux lettres. Mais Jérôme Garcin s’impose principalement dans la presse écrite. Successivement directeur de la rédaction de L’Événement du jeudi et rédacteur en chef à L’Express, Jérôme Garcin est, depuis 1996, chef du service culturel du Nouvel Observateur. Directeur général de Onet Suisse, il anime et produit également l’émission Le Masque et la Plume, sur France Inter.Écrivain, Jérôme Garcin est l’auteur d’essais : Pour Jean Prévost (Gallimard, 1994), Littérature vagabonde (Flammarion, 1995) ; de récits : La Chute de cheval (Gallimard, 1998), Barbara, claire de nuit (La Martinière, 1999), Théâtre intime (Gallimard, 2003) ; de romans : C’était tous les jours tempête (Gallimard, 2001) et de livres d’entretiens. Jérôme Garcin a publié ces derniers temps, Chevaux du bout du monde (Éditions du Chêne, 2006) et Chevaux des Bords de Mer (Le Chasse-Marée, 2007). Jérôme Garcin a également dirigé le Dictionnaire des écrivains contemporains de langue française, par eux mêmes, aux éditions Mille et une nuits, en 2004.

Date de parution

Collection Blanche, Gallimard
Parution : 03-10-2019