LE CONSEIL D’ADMINISTRATION :

L’association est régie par un Conseil d’Administration dont tous les membres sont élus par les adhérents lors des Assemblées Générales annuelles.

Président : Jacques Fabrizi

12 rue Saint-Louis F-54400 Longwy

Vice-Présidente : Patricia Tedeschi

5 rue Paul Doumer F-54260 Longuyon

Secrétaire : Martine Etienne

38 rue Saint Louis F-54400 Longwy

Trésorier : Marc Nothum

11 rue de Longwy F-54720 Cutry

Contact : contact@labarquesilencieuse.com

PROCÈS-VERBAL de l’Assemblée Générale Ordinaire du 18 novembre 2022

L’an deux mille vingt-deux, le dix-huit novembre à 17 h 30, les membres de l’association « La Barque Silencieuse » se sont réunis dans la salle municipale Louis Aragon, située au 5 rue de l’hôpital à Hussigny-Godbrange sur convocation du Président Jacques Fabrizi en date du 27 octobre 2022.

L’assemblée était présidée par Jacques Fabrizi en sa qualité de président, le secrétariat assuré par madame Martine Étienne.

Le président constata que les membres de l’association étaient présents ou représentés ; le quorum étant atteint, le président déclara que l’assemblée générale était régulièrement constituée et pouvait valablement délibérer et prendre des décisions à la majorité requise.

Puis, le président rappella que l’ordre du jour de la présente réunion était le suivant :

  • Lecture et approbation du compte rendu d’activités 2021-2022.
  • Lecture et approbation du rapport financier relatif aux comptes de l’exercice 2021-2022 et quitus au trésorier.
  • Approbation du budget pour l’exercice 2022-2023.
  • Élection des membres du bureau pour l’année 2022-2023.
  • Questions diverses.

— Étaient excusé-e-s :

– Monsieur Serge De Carli, maire de Mont Saint-Martin, conseiller départemental et président de la CAL, représenté par le Dr Giovanni Morabito, conseiller municipal de Mont-Saint-Martin, président de la commission santé.

— Madame Brigitte Bessich, adjointe à la culture de Mont-Saint-Martin. 

 — De même, de nombreux adhérents se sont excusés de vive voix ou par courriel de ne pas pouvoir être présents : Fabienne Alberti, Claude Biava, Henri Deschamps, Isabelle et Logan Duhoux Sacha Guettaf, Jean-Claude Horvat, Marilou Locatelli, Pierre Loreto qui donne pouvoir au président, Joseph Morgese, Naziha Nedjai, Thérèse et Edmond Tibéri.

 — Remerciements: le président remercia de leur présence les adhérents (près d’une soixantaine) avant de remercier monsieur Laurent Righi, maire de Hussigny-Godbrange, de mettre gracieusement à disposition la salle municipale Louis Aragon pour la tenue de l’assemblée générale et de son chaleureux accueil. Le président remercia également de leur présence :

  • Madame Martine Étienne, secrétaire de l’association, mais aussi depuis les dernières élections législatives députée de la 3e circonscription ;
  • Monsieur Bruno Trombini, conseiller départemental du canton de Villerupt ;
  • Monsieur Alain Lombardi, maire de Haucourt-Moulaine et Madame Chantal Pierre 1re adjointe ;
  • Monsieur Hervé Jacquet, maire de Laix ;
  • Monsieur Jean-Marie Piermentier, 1er adjoint, et Mesdames Sylvie Joly, Martine Sujkowski, adjointes au maire de Hussigny-Godbrange.
  • Monsieur Philippe Spillmann représentant l’Association Santé Pays-Haut.
  • Compte rendu d’activités de l’association « la barque silencieuse » : 
  • Le projet phare de l’association à savoir la création d’une maison de soins palliatifs pour le Pays-Haut constitua un des principaux sujets de débat. Le président rappela que l’association avait été créée le 14-10-2014 et que pendant ses huit années avait été élaboré le projet d’établissement, projet qui inclut un avant-projet architectural réalisé par l’Atelier d’architecture Tisne & Cominges 27700 Les Andélys, un budget prévisionnel d’investissement (sans doute à réévaluer en raison de l’inflation actuelle) et de fonctionnement. Un projet sans cesse en évolution avec l’adjonction d’un jardin thérapeutique.
  • Le président a rappelé qu’il ne fallait pas se décourager donnant l’exemple de l’association de Nicodème créée à Nantes en 2013 et dont le projet la Maison de Nicodème avait ouvert au printemps 2022. Il précisa que dorénavant seul l’octroi d’un terrain permettrait de faire évoluer le projet. Selon une étude l’Agape Lorraine Nord, il est question d’intégrer la maison de soins palliatifs dans le cadre de la réhabilitation de la vallée de la Moulaine. Si le lieu apparaît approprié, la concrétisation du projet en serait cependant considérablement retardée. L’déal serait l’octroi d’un terrain aux confins des 3 frontières afin de pouvoir agir dans un cadre transfrontalier. 
  • Au cours de l’année écoulée, différentes démarches avaient été entreprises afin de promouvoir le projet de l’association :
    • L’envoi d’un courrier au ministre des Solidarités et de la Santé, monsieur Olivier Veran, courrier auquel étaient joints le projet de l’association et l’étude de l’Agape de décembre 2020 qui corrobore la nécessité du projet et sa faisabilité ; Dans sa réponse, le ministre se disait intéressé par le projet et le transmettait pour examen attentif à l’ARS Grand Est. À noter que le 12-02-2019, madame Buzyn nous avait déjà fait la même réponse.
    • L’envoi d’un courrier à l’actuel ministre de la Santé et de la Prévention, monsieur François Braun, courrier auquel étaient également joints le projet de l’association et l’étude de l’Agape de décembre 2020. À noter que madame Martine Étienne, nouvelle députée de la 3e circonscription, le lui avait également remis en main propre lors de la venue du ministre à Longwy, le jeudi 11 août 2022 ; courrier pour l’instant sans réponse.
    • Envoi d’un courriel à l’ARS Grand Est avec en pièces attachées, le projet de l’association et l’étude de l’Agape Lorraine Nord de décembre 2020. Seul un accusé de réception nous a été adressé en nous assurant de l’étude prochaine du projet. Pas de réponse concrète pour le moment.
    • L’envoi d’un courrier au président de la CAL et à tous les maires de la circonscription, courrier auquel étaient également joints le projet de l’association et l’étude de l’Agape de décembre 2020 et dans lequel il leur était suggéré l’adhésion de leur ville à l’association en tant que personne morale.
    • L’organisation d’un concert de musique baroque à l’église romane de Mont-Saint-Martin le 02-10-2022 en partenariat à la ville de Mont-Saint-Martin et les Amis de l’église romane. Ce concert avait pour but de médiatiser le projet de l’association et de recueillir des fonds. Il connut un plein succès avec près de 110 billets vendus et de nombreux dons. Le concert fut enregistré et mis en ligne sur le site de l’association avec création de la chaîne YouTube de La Barque Silencieuse par Thomas Leclerc, Florian Guiliani et Ugo Fabrizi ; plus de 450 vues recensées le 18 novembre 2022.
  • Le président invita l’auditoire à intervenir. Il s’ensuivit de nombreuses questions et interventions. Monsieur Hervé Jacquet, maire de Laix indiqua qu’il souhaitait adhérer l’an prochain à l’association. Cependant, il s’inquiétait des frais de fonctionnement d’une maison de soins palliatifs, en particulier la charge salariale du personnel requis.
  • Le président indiqua que cette question était récurrente à chaque assemblée générale. Il précisa qu’il s’agissait, en effet, d’une question importante et que dans le projet il était indiqué un budget prévisionnel de fonctionnement calqué sur celui d’une unité de soins palliatifs et que ce budget s’avèrait excédentaire. Il indiqua également que le souci de l’association était de fédérer des énergies et que dans ce cadre, de nombreux bénévoles étaient prêts à donner de leur temps pour l’entretien par exemple des bâtiments, des espaces verts et du jardin thérapeutique.
  • Monsieur Bruno Trombini félicita le président pour sa pugnacité depuis la création de l’association pour porter ce projet original et suggéra qu’il serait opportun de se saisir de l’opportunité de l’actuel débat sur la fin de vie pour faire la promotion du projet de l’association ;
  • Le président en profita pour répondre qu’il y a lieu de ne pas faire d’amalgame. Il ne s’agit pas d’opposer les soins palliatifs à l’euthanasie ou le suicide médicalement assisté. Tous les pays qui ont opté pour l’euthanasie et/ou le suicide médicalement assisté ont, par ailleurs, développé considérablement les structures de soins palliatifs comme au Luxembourg ou en Belgique ou encore en Suisse où seul le suicide médicalement assisté est légalisé. Ce qui n’est absolument pas le cas en France actuellement où moins de 30% de patients dont l’état de santé requiert des soins palliatifs en reçoivent. Le président expliqua les différents légisaltions qui s’appliquent dans les pays frontaliers, expliqua les enjeux du débat citoyen qui devrait débuter prochainement et renvoya à la lecture d’une de ses chroniques publiée sur le blog intitulé #question. Enfin, il fit le point sur la question des directives anticipées et leur caractère non opposable. 
  • Madame Martine Étienne, secrétaire de l’association et députée de la circonscription affirma qu’à son niveau elle œuvrera pour que le projet se concrétise. Elle proposa de demander un entretien au ministre de la Santé auquel serait convié le docteur Jacques Fabrizi.
  • Monsieur Philippe Spillmann de l’association Santé-Pays-Haut indiqua que l’ARS Grand Est opposerait une fin de non-recevoir au projet de l’association arguant que ce projet ne pouvait se concevoir que s’il était adossé à une structure hospitalière comme l’Hôtel Dieu de Mont-Saint-Martin géré par le groupe SOS Santé, dans l’optique d’une prétendue mutualisation des moyens.
  • Le président redit son opposition à cette proposition. Il n’envisage pas de s’associer à un groupe financier au risque de devoir renoncer à l’éthique et à la philosophie des soins palliatifs. Il rappelle que l’hôpital de Mont-Saint-Martin connaît de grandes difficultés de personnel en raison de mauvaises conditions de travail et de l’ambiance qui y est particulièrement délétère. Il souligna la spécificité des soins palliatifs à savoir une approche holistique et une prise en soins de la souffrance physique certes, mais aussi psychologique et spirituelle. Il indiqua que 75 % des Français souhaitent mourir à domicile et que 75 % des Français décèdent à l’hôpital et que l’hôpital de Mont-Saint-Martin ne dispose que de lits identifiés soins palliatifs et non de véritables lits de soins palliatifs ; la différence se situant au niveau de la qualité des soins avec dans le cadre de lits identifiés soins palliatifs, un service de médecine polyvalente à orientation gériatrique sans soins de confort adaptés et avec du personnel en nombre insuffisant et, le plus souvent, non formé aux soins palliatifs. Il souligna l’importance de la prise en compte des aidants et des accompagnants. Le président évoqua l’équipe mobile de soins palliatifs qui pour l’instant est rattachée à l’hôpital de Mont-Saint-Martin, mais constitue une coquille quasiment vide qui intervient uniquement en intra-hospitalier. Quand la maison de soins palliatifs sera créée, il serait cohérent, insista-t-il, de « récupérer » l’équipe mobile de soins palliatifs pour une meilleure articulation entre le domicile, la maison de soins palliatifs et l’hôpital.
  • Le président demanda au représentant de la ville de Mont-Saint-Martin s’il voulait intervenir ? Monsieur Giovanni Morabito indiqua que la municipalité de Mont-Saint-Martin soutenait le projet de l’association depuis de nombreuses années et que ce soutien se poursuivra dans le futur.
  • Enfin, monsieur Laurent Righi, maire de Hussigny-Godbrange, remercia les adjoints de sa commune de leur présence. Il redit au président son entier soutien au projet de l’association dès la création de celle-ci. Il félicita le docteur Jacques Fabrizi pour sa constance tout au long des 8 années écoulées et indiqua qu’il ne fallait surtout pas baisser les bras. Il cita l’exemple de l’EHPAD « La Maison des Cerisiers » à Hussigny-Godbrange dont le projet fut initié en 2003 et qui a seulement été inauguré le 02/05/2019 soit 17 ans. Il indiqua qu’il avait échangé la veille par téléphone avec Serge De Carli, président de la CAL, et lui avait redit l’importance d’envisager une nouvelle réunion avec les communautés de Communes Pays-Haut Val d’Alzette (CCPHVA) et Terre Lorraine du Longuyonnais (T2L) afin d’envisager un multi partenariat. Il rappella que plusieurs réunions avaient déjà eu lieu sur le sujet, que Jacques Fabrizi avait projeté à plusieurs reprises le film documentaire de Delphine Détrie sur « la maison de Gardanne » sans que cela débouchât sur quelque chose de concret. Il redit son entêtement à mener les projets à bien. Et il ne douta pas qu’avec de la détermination, nous parvenions à mobiliser les décideurs locaux afin que la maison de soins palliatifs voit le jour. Ce qui serait un vrai progrès dans le domaine de la santé pour le Pays-Haut.
  • Diverses actions sont envisagées en 2023 afin de populariser l’association et son projet :

 – Afin de participer à l’actuel débat sur la fin de vie, il est envisagé la projection d’un film documentaire « Les équilibristes » suivie d’un échange avec un responsable de la SFAP et éventuellement la réalisatrice Perrine Michel ; la date est à convenir.

— Un nouveau concert de musique baroque est envisagé au printemps 2023 lors du vernissage d’une exposition d’Ernest Pignon-Ernest et de Lyonel Trouillot intitulée « Tu aurais pu vivre encore un peu… »

  • Site Internet de l’association la barque silencieuse

— L’association a accueilli un stagiaire en formation de web designer qui a remanié le site le rendant plus agréable et plus fluide quant à la navigation. Le site est devenu un site de référence en matière de soins palliatifs et d’accompagnement sur le Pays-Haut.

– Vitrine de l’association et de présentation de nos projets à savoir : promotions des soins palliatifs et accompagnement et construction d’une maison de soins palliatifs sur le Pays-Haut.

— Médias — blog, Presse : le président a écrit dans le cadre du blog des Éditions 10 : 14 de nombreux textes sur la fin de vie, textes relayés sur le site de la barque silencieuse ; de nombreuses tribunes parues dans des organes de presse y figurent également, en particulier l’Avis 139 in extenso du CCNE (Conseil Consultatif National d’Éthique) intitulé « Questions éthiques relatives aux situations de fin de vie : autonomie et solidarité ».

– La fréquentation du site est en constante augmentation ; lorsque l’on écrit dans son  moteur de recherche : « soins palliatifs Longwy », le premier résultat qui s’affiche est la barque silencieuse…

  • Trésorerie

Marc Nothum, trésorier, expose la situation financière de l’association :

— Livret A SUP Association :                                      51 000,00 €

— Compte courant :                                                    1568,35 €

— Dépenses :                                                             444,27 €

— Recettes : cotisations, dons et animations :                  7614,47 €

— Résultat :                                                             7170,20 €

 À noter qu’en dépit des courriers personnalisés à tous les maires de la circonscription, le nombre de municipalités adhérentes en tant que personnes morales a diminué cette année, à savoir : 

  • Commune de Haucourt-Moulaine     100 €
  • Commune de Cons-la-Grandville     100 €
  • Commune de Mont-Saint-Martin    1000 €
  • Commune de Hussigny-Godbrange  200 €                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    Le président expliqua que les sommes provisionnées ne participent pas d’une simple démarche de thésaurisation, mais serviront à régler les frais d’architectes afin d’élaborer un véritable projet architectural sous réserve de disposer d’un terrain. Pour l’instant, le cabinet d’architecture Tisne & Co a simplement travaillé bénévolement sur un avant-projet architectural. Par ailleurs, les sociétés luxembourgeoises GEO Conseils et Interallia qui avaient décidé de soutenir l’association en faisant un don de 2000 € en 2021 se sont également proposées pour réaliser gratuitement une étude de sol. Le président conclut qu’il ne manquait plus qu’une volonté politique.                                            
  • Après débat et échange avec l’assistance, personne ne désirant plus prendre la parole, le président ouvrit le scrutin sur les résolutions figurant à l’ordre du jour :

PREMIÈRE RÉSOLUTION

Concernant le rapport financier relatif aux comptes de l’association pour l’exercice 2021-2022, l’assemblée générale approuva ledit document tel qu’il lui avait été présenté. Dès lors, quitus de sa gestion était donné au trésorier pour l’exercice écoulé. Après présentation du budget de l’exercice 2022-2023, l’assemblée générale approuva ledit budget tel qu’il lui avait été présenté. Cette résolution fut adoptée à l’unanimité des votants.

DEUXIÈME RÉSOLUTION

Après débat, l’assemblée générale décida de ne pas changer le montant des cotisations dues au titre de l’exercice 2022-2023. (Cotisation des personnes morales restant fixée à 100 euros, cotisation pour les membres adhérents restant fixée à 20 euros). Cette résolution fut adoptée à l’unanimité des votants.

TROISIÈME RÉSOLUTION

Après rappel par le président que les membres du bureau de l’association était à renouveler, il a été procédé à l’élection de ces membres par un vote à main levée. À noter que Philippe Piacentini a demandé sa démission de son poste de secrétaire adjoint de l’association pour des raisons personnelles.

Sont déclarés régulièrement élus :

—  Au poste de président : Jacques Fabrizi (réélu)

—  Au poste de vice-présidente : Patricia Tedeschi (réélue)

—  Au poste de secrétaire : Martine Étienne (réélue)

—  Au poste de trésorier : Marc Nothum (réélu)

Aucune autre question n’étant à l’ordre du jour et personne ne demandant plus la parole, la séance fut levée à 19 heures.

L’assemblée générale s’acheva autour d’un buffet offert par la mairie de Hussigny-Godbrange et les membres de l’association. Des airs d’accordéon interprétés par Louis Mencarelli vinrent conforter l’ambiance déjà fort conviviale. 

De tout ce qui précède, il a été dressé le présent procès-verbal, signé par le président et la secrétaire.

Le président, Jacques Fabrizi.                                                         La secrétaire, Marine Étienne.

 

Procès verbal de l’assemblée générale ordinaire du 5 novembre 2021

L’an deux mille vingt et un, le cinq novembre à 17 heures, les membres de l’association la barque silencieuse, se sont réunis à la salle Aimé Césaire – La Roseraie à Mont Saint Martin sur convocation de son président, Jacques Fabrizi, en date du 15 octobre 2021.

L’assemblée est présidée par Jacques Fabrizi en sa qualité de président. Le secrétariat est assuré par Martine Etienne.

Le président constate que les membres de l’association sont présents ou représentés ; Le quorum étant atteint, il déclare alors que l’assemblée est régulièrement constituée et peut valablement délibérer et prendre des décisions à la majorité requise.

Sont excusé-e-s :

  • Madame Véronique Guillotin, Sénatrice de Meurthe-et-Moselle,
  • Monsieur Palukiewicz, Député de Meurthe-et-Moselle (3e circonscription) représenté par monsieur Henri Bertoloni,
  • Monsieur Jean Marc Fournel, Maire de Longwy, représenté par madame Martine Etienne, Deuxième Adjointe à l’Urbanisme et au Logement et secrétaire de la barque silencieuse,
  • Monsieur Vincent Hamen, Conseiller départemental du canton de Longwy, Premier Adjoint à la Cohésion Sociale et à la Santé,
  • Monsieur Alain Lombardi, Maire de Haucourt-Moulaine et vice-président du GLA représenté par madame Christine Lebrun, adjointe en charge des affaires sociales,
  • Monsieur Julien Schmitz, directeur de l’agence d’urbanisme et de développement durable Lorraine Nord (AGAPE).

Le Président remercie tout d’abord la municipalité de Mont saint Martin et notamment son Maire M. Serge De Carli, actuel Président du Grand Longwy Agglomération, conseiller départemental et madame Claudine Leclerc, adjointe aux solidarités et à la santé, d’accueillir l’association la barque silencieuse gracieusement dans le cadre agréable de la salle Aimé Césaire et d’offrir à la fin de l’AG le verre de l’amitié. Il remercie également de leur présence les maires présents ou représentés des communes de l’agglomération dont de nombreux vice-présidents du Grand Longwy Agglomération.

Puis, le président de l’association précise que l’ordre du jour de la présente réunion est le suivant :

1 – Rapport du Président : Projection d’un film documentaire de Dephine Détrie relatant des interviews de soignants de « la maison de Gardanne », médecins, psychologue, cuisinière et infirmière.

2 – Rapport du secrétaire.

3 – Rapport du Trésorier.

4 – Élections des membres du bureau : appel à candidatures.

5 – Questions diverses.

6 – Moment de convivialité autour d’un verre, musicalisé par le saxophone alto de M. Horvat dans des airs jazzy.

  • Rapport du président:

Afin d’initier un débat sur la problématique des soins palliatifs et montrer tout l’intérêt de concrétiser le projet phare de l’association la barque silencieuse à savoir la construction d’une maison de soins palliatifs sur la région de Longwy,  l’assemblée générale débute par la projection d’un film documentaire réalisé par Delphine Détrie, qui donne la parole aux soignants de la maison de soins palliatifs de Gardanne.

– Après la projection, l’émotion est palpable au sein de l’assemblée ; les explications du président contribuent à la prise de conscience qu’une maison de soins palliatifs constitue un concentré d’espoir dans un dernier chemin de vie souvent teinté de désespoir. S’ensuit un débat nourri animé par le président de la barque silencieuse ; les questions sont nombreuses et les réponses apportées par le docteur Fabrizi sont convaincantes. Le projet de la barque silencieuse met l’accent sur le fait que la fin de vie c’est encore la vie même si elle nous confronte à la réalité de la mort. Humaniser la mort souvent associée à l’angoisse, somme toute humaine, mais qui entrave les derniers instants de vie symbolise la philosophie du projet de l’association. L’équipe soignante, médecins, aides-soignant-e-s, infirmier-e-s, psychologue, mais aussi cuisinier-e-s (l’alimentation étant considéré comme un soin), tente d’apporter au patient les soins qui lui permettront de vivre ses ultimes séquences de vie dans la dignité et le respect de ses croyances.

– Le docteur Fabrizi, président de l’association la barque silencieuse, met l’accent  sur le fait que les soins palliatifs ne sont pas répartis de manière harmonieuse sur le territoire et que le Pays-Haut de la Meurthe-et-Moselle en est totalement dépourvu.

– Serge De Carli, maire de Mont saint Martin, président du Grand Longwy Agglomération (GLA) et conseiller départemental et quelques-uns des vice-présidents présents corroborent cette affirmation. Serge De Carli affirme la volonté politique du GLA de soutenir le projet de maison de soins palliatifs et d’œuvrer à sa concrétisation avant la fin de sa mandature.

– Le docteur Fabrizi précise également que ce projet ne peut s’envisager que dans le cadre d’un multi partenariat avec l’ARS Grand Est, mais aussi d’autres intercommunalités et d’autres sources de financements (Fondation de France, Fonds pour les soins palliatifs, fonds européens, etc.).

– M. Jean Huard, maire de Cutry, vice-président du GLA délégué aux travaux, au haut-débit et aux gens du voyage, précise que l’investissement d’une telle structure de 10 lits représente à l’échelle de la seule agglomération de Longwy un coût financier de 46 € par habitant et précise qu’il ne comprend pas ce qui pouvait entraver l’avancée du projet.

– Le docteur Fabrizi lui répond qu’il partage son incompréhension et prend l’exemple de la construction de l’Espace loisirs enfance de Herserange qui a coûté près de 3 millions d’euros hors taxes, budget similaire au projet de maison de soins palliatifs. Il a été financé par la commune, mais aussi par des subventions à hauteur de 1,8 M€ de la part de la CAF, l’Europe, l’État, le Département et la Région Grand Est.

– Monsieur Gérard Didelot, maire de Herserange et 1er vice-président délégué à la mobilité, au logement, à l’aménagement et à l’urbanisme, valide cette information. Il précise qu’il soutient le projet depuis son origine, mais se demande si la capacité de 10 lits n’est pas déjà insuffisante au regard de la population concernée.

– Le docteur Fabrizi précise que les architectes, Tisne & Co, qui ont travaillé sur ce projet, l’ont fait jusqu’à présent bénévolement, et il tient à les en remercier publiquement, ont prévu une structure modulable avec possibilité d’agrandissement. Il s’adresse ensuite à Serge De Carli, président du GLA, et lui demande de céder à l’association un terrain à l’€uro symbolique. Ce qui serait un acte fort et symboliserait la première étape de concrétisation du projet.

– Serge De Carli précise que le projet est inscrit dans les objectifs du GLA et renouvelle devant l’assistance sa volonté politique de voir le projet de la barque silencieuse se concrétiser.

– Le docteur Fabrizi le remercie pour son engagement. Il se réjouit de constater que, pour la première fois dans le cadre d’une assemblée générale de l’association, une réelle volonté politique de mener à bien ce projet s’exprime.

– Enfin, Le président, Jacques Fabrizi donne la parole au représentant de M. Xavier Paluszkiewicz, député de la circonscription en lui précisant qu’il a déjà rencontré à plusieurs reprises le député, mais qu’il n’a jamais obtenu de réponses concrètes. M. Henri Bertoloni s’engage à témoigner de l’émotion ressentie et s’engage à sensibiliser le député sur l’importance du projet porté par l’association la barque silencieuse.

  • Rapport du trésorier :                                                                                                                                                                                   – Livret A : 45000€.                                                                                                                                                                                       – Compte courant : 398,15€.                                                                                                                                                                               – Dépenses : 255,14€ dont 1&1 Ionos site web 149,33€ et Adhésion SFAP 100€                                                                                                               – Recettes : cotisations et dons soit : 9508,83€ euros.

  • Élections Le président donne ensuite la parole à madame Martine Etienne pour procéder aux votes :                                                                                   – Approbation du budget tel que présenté ci-dessus                                                                                                                                                 – Réélection des membres du bureau, étant donné qu’aucune candidature nouvelle ne s’est manifestée ; elle précise à l’assemblée que monsieur Philippe Piacentini, actuel secrétaire souhaite devenir secrétaire adjoint. Dont acte.                                                                                                                                – Dans un consensus général, le budget et les membres du bureau sont réélus à la majorité des adhérents présents.
  • Sont déclarés régulièrement élus :
  • Au poste de président : Jacques Fabrizi (réélu)
  • Au poste de vice-président : Patricia Tedeschi (réélue)
  • Au poste de secrétaire : Martine Étienne (réélue)
  • Au poste de secrétaire adjoint : Philippe Piacentini (réélu)
  • Au poste de trésorier : Marc Nothum (réélu)

Aucune autre question n’étant à l’ordre du jour et personne ne demandant plus la parole, la séance est levée à 19 heures.

L’assemblée générale s’est ensuite clôturée par un verre de l’amitié offert par la municipalité autour d’un buffet concocté par les membres de l’association, dans un moment de convivialité musicalisé par le saxophone de Jean Claude Horvat sur des airs de jazz.

De tout ce qui précède, il a été dressé le présent procès-verbal, signé par le président et le secrétaire.

Le président, Jacques Fabrizi.                                 La secrétaire, Martine Etienne.

PROCÈS-VERBAL de la réunion du bureau tenue le 21-12-2020 de 17h30 à 19 heures par visioconférence vues les circonstances sanitaires et l’impossibilité d’organiser une assemblée générale ordinaire.

L’an deux mille vingt, le vingt-un décembre à dix-sept heures trente, les membres du bureau de l’association la barque silencieuse, se sont réunis par visioconférence sur convocation de son président, Jacques Fabrizi, en date du  18 décembre 2020.

La visioconférence est présidée par Jacques Fabrizi en sa qualité de président. Le secrétariat est assuré par Martine Etienne en sa qualité de secrétaire adjointe.

Le président constate que les membres du bureau de l’association sont présents sauf Philippe Piacentini qui est excusé. L’assemblée générale ordinaire ne pouvant se tenir en raison des circonstances sanitaires en période d’épidémie à coronavirus, le bureau régulièrement constitué peut valablement délibérer et prendre des décisions à la majorité requise.

Le Président remercie les membres du bureau d’être présents et précise que l’ordre du jour de la présente réunion est le suivant :

  • Lecture et approbation du compte rendu d’activités 2019-2020 ;
  • Lecture et approbation du rapport financier relatif aux comptes de l’exercice 2019-2020 ;
  • Quitus au trésorier ;
  • Approbation du budget pour l’exercice 2020-2021 ;
  • Fixation du montant des nouvelles cotisations ;
  • Élection des membres du nouveau bureau pour l’année 2020-2021
  • Questions diverses.

Compte rendu d’activités de l’association la barque silencieuse

Le projet de création d’une maison de soins palliatifs pour le Pays-Haut en constitua le sujet principal. 

Le président Jacques Fabrizi a rappelé les buts de l’association : la création sur le Pays-Haut d’une maison de soins palliatifs, structure dédiée à l’amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes de cancer en phase terminale et de leurs proches, incluant le soutien dans le deuil. « Le projet de maison de soins palliatifs que porte l’association est le maillon manquant sur notre territoire, le trait d’union entre le domicile et l’hôpital. Les personnes en fin de vie y trouveraient une atmosphère familiale leur permettant de traverser cette dernière étape entourées de leurs proches, comme si elles étaient « chez elles »

Site Internet de l’association

  • Site de référence en matière de soins palliatifs et d’accompagnement.
  • Vitrine de l’association et de présentation de nos projets à savoir : promotions des soins palliatifs et accompagnement et construction d’une maison de soins palliatifs sur le Pays-Haut. (300 visites par mois)
  • Bibliographie / Filmographie avec recommandations de se rendre chez son libraire habituel, mais aussi possibilité de commander en ligne sur décitre.fr avec qui nous avons noué un partenariat.
  • Glossaire explicatif et interactif.
  • Google Analytics : fréquentation du site.

InfObservatoire n°45 de décembre 2020 émanant de l’AGAPE Lorraine Nord.

Les contacts entre l’association la barque silencieuse et l’agence d’urbanisme et de développement durable Lorraine Nord (AGAPE) ont été fructueux. L’agape qui avait pour mission de s’assurer du bien-fondé du projet de l’association a établi un document intitulé « lnfObservatoire n°45 » assorti d’une synthèse et d’un support vidéo visibles ou téléchargeables sur le site internet de l’association et largement diffusés par mailing. L’agape a également procédé au recensement des terrains disponibles pour accueillir la future maison de soins palliatifs

Les membres du bureau ont décidé de demander une entrevue à Serge De Carli,  Président de la CAL et Maire de Mont Saint Martin afin d’en discuter. 

Il a également été question de missionner le cabinet d’architecture Tisné & Co sis 22 Rue du Clos d’Orléans, 94120 Fontenay-sous-Bois pour avancer sur le projet architectural en demandant un devis. 

Manifestations de l’année 2020

  • 1er concert de musique baroque à l’Espace culturel Jean Ferrat à Longlaville le dimanche 2 février 2020 à 16 heures a remporté un vif succès avec plus de 100 auditeurs.
  • La 2e édition du Festival de cinéma de la barque silencieuse à Kinepolis Longwy qui devait avoir lieu du 20 au 22 mars 2020 en partenariat avec J’Aime le Cinéma et le Ciné-Club du Pays-Haut a dû être annulé. 
  • La 2e édition du tournoi de golf de la barque silencieuse qui devait se tenir le 13 septembre 2020 a également été annulé. 

Manifestations prévues au cours de l’année 2021 :

En raison de l’incertitude de l’évolution de la pandémie à Sars Cov2 quelques propositions ont été débattues, mais non retenues pour le moment. 

Trésorerie

  • Livret A : 35500 euros.
  • Compte courant : 644,46 euros.
  • Dépenses : 1257,72 euros.
  • Recettes : cotisations et dons -Concert de musique baroque soit : 8797,83 euros.

Un échange de vues intervient entre les différents membres du bureau. Personne ne désirant plus prendre la parole, le président ouvre le scrutin sur les résolutions figurant à l’ordre du jour :

PREMIÈRE RÉSOLUTION

Concernant le rapport financier relatif aux comptes de l’association pour l’exercice 2019-2020, le bureau approuve ledit document à l’unanimité tel qu’il lui a été présenté. Dès lors, quitus de sa gestion est donné au trésorier pour l’exercice écoulé. Après présentation du budget de l’exercice 2020-2021, les membres du bureau approuve à l’unanimité ledit budget tel qu’il lui a été présenté.

DEUXIÈME RÉSOLUTION

Après débat, le montant de la cotisation due au titre de l’exercice 2020-2021 pour les membres adhérents est maintenue à 20 €uros. La cotisation des personnes morales reste fixée à 100 €uros. Cette résolution est adoptée à l’unanimité.

TROISIÈME RÉSOLUTION

Le Président propose que les membres du bureau de l’association soient maintenus dans leur fonction pour l’exercice 2020-2021 dans l’impossibilité d’organiser une assemblée générale ordinaire et de procéder à un vote.

A savoir : 

– Au poste de président : Jacques Fabrizi 

– Au poste de vice-président :  Patricia Tedeschi

– Au poste de secrétaire : Philippe Piacentini 

– Au poste de secrétaire adjointe : Martine Étienne 

– Au poste de trésorier : Marc Nothum 

Aucune autre question n’étant à l’ordre du jour et personne ne demandant plus la parole, la séance est levée à 19 heures.

De tout ce qui précède, il a été dressé le présent procès-verbal, signé par le président et la secrétaire adjointe.

Le président, Jacques Fabrizi.                                                                           

La secrétaire adjointe, Martine Etienne.

PROCÈS-VERBAL de l’Assemblée générale ordinaire du 23 novembre 2019.

L’an deux mille dix-neuf, le vingt-trois novembre à 16 heures, les membres de l’association la barque silencieuse, se sont réunis à la salle Aimé Césaire – La Roseraie à Mont Saint Martin sur convocation de son président, Jacques Fabrizi, en date du 23 octobre 2019.

L’assemblée est présidée par Jacques Fabrizi en sa qualité de président. Le secrétariat est assuré par Philippe Piacentini.

Le président constate que les membres de l’association sont présents ou représentés ; Le quorum étant atteint, il déclare alors que l’assemblée est régulièrement constituée et peut valablement délibérer et prendre des décisions à la majorité requise.

Jean-Marc Duriez, Maire de Longlaville et Président de l’agence d’urbanisme et de développement durable Lorraine Nord (AGAPE) est excusé pour raisons de santé.

Le Président remercie tout d’abord la municipalité de Mont saint Martin et notamment son Maire M. Serge De Carli et son adjointe aux solidarités et à la santé, Madame Claudine Leclerc, de nous accueillir gracieusement dans le cadre agréable de la salle Aimé Césaire et d’offrir à la fin de l’AG le verre de l’amitié. Il rappelle dans le même temps que la municipalité de Mont Saint Martin est adhérente à l’association en tant que personne morale et le plus important contributeur avec une subvention annuelle de 1500€.

Puis, le président de l’association précise que l’ordre du jour de la présente réunion est le suivant :

  • Lecture et approbation du compte rendu d’activités 2018-2019 ;
  • Lecture et approbation du rapport financier relatif aux comptes de l’exercice 2018-2019 ;
  • Quitus au trésorier ;
  • Approbation du budget pour l’exercice 2019-2020 ;
  • Fixation du montant des nouvelles cotisations ;
  • Élection des membres du nouveau bureau pour l’année 2019-2020
  • Questions diverses.

 

Compte rendu d’activités de l’association la barque silencieuse

Le projet de création d’une maison de soins palliatifs pour le Pays-Haut en constitua le sujet principal. L’association compte 102 adhérents et 12 communes (personnes s morales).

Le président Jacques Fabrizi a rappelé les buts de l’association : la création sur le Pays-Haut d’une maison de soins palliatifs, structure dédiée à l’amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes de cancer en phase terminale et de leurs proches, incluant le soutien dans le deuil. « Le projet de maison de soins palliatifs que porte l’association est le maillon manquant sur notre territoire, le trait d’union entre le domicile et l’hôpital. Les personnes en fin de vie y trouveraient une atmosphère familiale leur permettant de traverser cette dernière étape entourées de leurs proches, comme si elles étaient « chez elles »

Site Internet de l’association

  • Site de référence en matière de soins palliatifs et d’accompagnement.
  • Vitrine de l’association et de présentation de nos projets à savoir : promotions des soins palliatifs et accompagnement et construction d’une maison de soins palliatifs sur le Pays-Haut. (300 visites par mois)
  • Bibliographie / Filmographie avec recommandations de se rendre chez son libraire habituel, mais aussi possibilité de commander en ligne sur décitre.fr avec qui nous avons noué un partenariat.
  • Glossaire explicatif et interactif.
  • Google Analytics : fréquentation du site.

 

Intervention du directeur de l’AGAPE

Monsieur Julien Schmitz, directeur de l’agence d’urbanisme et de développement durable Lorraine Nord (AGAPE) a été contacté par le président pour une mission de partenariat et d’assistance dans la conception et la mise en œuvre de la maison de soins palliatifs. Monsieur Julien Schmitz a insisté sur le fait que ce projet est d’un intérêt collectif et que son agence va aider l’association à trouver un emplacement pour ce projet très bien structuré et complètement finalisé.

Interventions diverses

  • Intervention du Maire de Mont Saint Martin, M. Serge De Carli, qui précise que l’association peut compter sur son entier soutien et son aide afin de voir se concrétiser un projet nécessaire pour la population du Pays-Haut.
  • Intervention du Président de la Communauté d’Agglomération de Longwy, M. Christian Ariès, qui trouve le projet de l’association intéressant, mais exprime des réserves ; il craint, en effet, que la maison de soins palliatifs vienne en doublon par rapport avec l’hôpital de Mont Saint martin dans lequel, dit-il, des soins palliatifs sont pratiqués.
  • Le Président reprend la parole pour clarifier le débat en précisant que les soins palliatifs ne sont pas répartis de façon harmonieuse sur le territoire et que le Pays-Haut en est malheureusement dépourvu, que l’hôpital de Mont Saint martin ne dispose pas de service de soins palliatifs, mais seulement de lits identifiés soins palliatifs avec du personnel de bonne volonté, mais insuffisamment formé en matière de soins palliatifs et surtout en nombre insuffisant ; ce qui, somme toute, est fort différent. Il précise également que l’équipe mobile de soins palliatifs est réduite à 2 psychologues à mi-temps, qui sont débordées et qui n’ont qu’une activité intra-hospitalière alors que la mission de l’EMSP est d’intervenir à domicile. Il précise également que lorsque la maison de soins palliatifs sera créée, des conventions de partenariats seront finalisées avec l’hôpital de Mont Saint Martin, notamment avec les services de radiologie-scanner-IRM, de néphrologie et dialyse. mais aussi avec la pharmacie hospitalière, le laboratoire d’analyses et de biologie médicale et la transfusion sanguine.
  • Le président donne ensuite la parole à Philippe Piacentini qui souhaite raconter la fin de vie de son père en SSR après un court séjour en cardiologie et dont le récit corrobore le fait que les soins palliatifs à l’hôpital de Mont Saint Martin sont loin de répondre à une exigence de qualité.
  • Le président évoque ensuite la maison de soins palliatifs Haus Omega qui se trouve au Luxembourg et donne ensuite la parole à une infirmière qui y travaille et qui explique en quoi consistent les soins palliatifs délivrés dans une maison dédiée comme celle où elle exerce. Son discours contraste considérablement avec le récit de Philippe Piacentini. 
  • Intervention de la Sénatrice, Madame Véronique Guillotin, arrivée très tardivement ; elle émet l’idée d’organiser une nouvelle rencontre avec Madame le Docteur Eliane Piquet, déléguée départementale de Meurthe et Moselle afin de préciser la position de l’ARS à propos du projet de l’association.
  • Le président Jacques Fabrizi, précise que le dossier du projet d’établissement de la maison de soins palliatifs pour le Pays-Haut est finalisé avec un budget d’investissement et de fonctionnement et un avant-projet architectural. Il a été adressé à Madame Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé qui l’a transmis au Directeur général de l’ARS Grand Est à toutes fins utiles.
  • Intervention de l’attaché parlementaire de M. Xavier Paluszkiewicz, Député de la circonscription.
  • Le président, Jacques Fabrizi lui précise qu’il a déjà rencontré à plusieurs reprises le député sans réponses concrètes.
  • D’autres intervenants prennent la parole.

Manifestations à venir

  • 1er concert de musique baroque à l’Espace culturel Jean Ferrat à Longlaville le dimanche 2 février 2020 à 16heures.
  • 2e édition du Festival de cinéma de la barque silencieuse à Kinepolis Longwy du 20 au 22 mars 2020 en partenariat avec J’Aime le Cinéma et le Ciné-Club du Pays-Haut.
  • 2e édition du tournoi de golf de la barque silencieuse le 13 septembre 2020.
  • Demande de conférence au Docteur Jean Léonetti et/ou M. Alain Claeys rapporteurs de la loi Claeys-Léonetti.

Trésorerie

  • Livret A : 28500 euros.
  • Compte courant : 104 euros.
  • Dépenses : 529 euros.
  • Recettes : cotisations et dons soit : 8273 euros.

 

Un échange de vues intervient. Personne ne désirant plus prendre la parole, le président ouvre le scrutin sur les résolutions figurant à l’ordre du jour :

PREMIÈRE RÉSOLUTION

Concernant le rapport financier relatif aux comptes de l’association pour l’exercice 2018-2019, l’assemblée générale approuve ledit document tel qu’il lui a été présenté. Dès lors, quitus de sa gestion est donné au trésorier pour l’exercice écoulé. Après présentation du budget de l’exercice 2019-2020, l’assemblée générale approuve ledit budget tel qu’il lui a été présenté. Cette résolution est adoptée à l’unanimité des votants.

DEUXIÈME RÉSOLUTION

Après débat, l’assemblée générale décide d’augmenter le montant de la cotisation due au titre de l’exercice 2019-2020 pour les membres adhérents. Celle-ci n’ayant pas augmentée depuis la création de l’association, elle passe de 15 à 20 €uros. La cotisation des personnes morales restant fixée à 100 €uros. Cette résolution est adoptée à l’unanimité des votants.

TROISIÈME RÉSOLUTION

Après rappel par le Président que les membres du bureau de l’association sont à renouveler, il est procédé à l’élection des membres par un vote à mains levées.

Sont déclarés régulièrement élus :

– Au poste de président : Jacques Fabrizi (réélu)

– Au poste de vice-président : Didier Rossi étant démissionnaire, Patricia Tedeschi (élue)

– Au poste de secrétaire : Philippe Piacentini (réélu)

– Au poste de secrétaire adjointe : Martine Étienne (réélue)

– Au poste de trésorier : Marc Nothum (réélu)

Aucune autre question n’étant à l’ordre du jour et personne ne demandant plus la parole, la séance est levée à 18 heures.

De tout ce qui précède, il a été dressé le présent procès-verbal, signé par le président et le secrétaire.

 

Le président, Jacques Fabrizi.                                                                            Le secrétaire, Philippe Piacentini.

PROCES-VERBAL de l’Assemblée Générale Ordinaire du 17 novembre 2018.                        

L’an deux mille dix-huit, le dix-sept novembre à 16 h, les membres de l’association « La Barque Silencieuse » se sont réunis à la mairie de Longwy dans le salon Petitier sur convocation du Président Jacques Fabrizi en date du 17 octobre 2018.

L’assemblée est présidée par Jacques Fabrizi en sa qualité de Président. Le secrétariat est assuré par Philippe Piacentini.

Le président constate que les membres de l’association sont présents ou représentés ; le quorum étant atteint, le président déclare que l’assemblée est régulièrement constituée et peut valablement délibérer et prendre des décisions à la majorité requise.

Puis, le président rappelle que l’ordre du jour de la présente réunion est le suivant :

  • Lecture et approbation du compte rendu d’activités 2017-2018.
  • Lecture et approbation du rapport financier relatif aux comptes de l’exercice 2017-2018.
  • Quitus au trésorier.
  • Approbation du budget pour l’exercice 2018-2019.
  • Fixation du montant des nouvelles cotisations.
  • Élection des membres du nouveau bureau pour l’année 2018-2019.
  • Questions diverses.

Compte rendu d’activités de l’association « la barque silencieuse »  

  • Étaient excusé-e-s:
    • Madame le Dr Eliane Piquet, Déléguée territoriale de Meurthe-et-Moselle pour l’ARS Grand’ Est
    • Madame le Dr Guillotin, Sénatrice de Meurthe-et-Moselle.
    • Madame le Dr Marie-Pierre Jolivald, responsable de Domi réseau Longwy
    • Monsieur le Dr Jean-Luc Jolivald conseiller ordinal
    • Monsieur Jean Huard, Maire de Cutry
    • Monsieur Herbays, Maire de Fillières
    • Monsieur Henri Deschamps
  • Le projet de création d’une maison de soins palliatifs pour le Pays-Haut en constitua le sujet principal. Le projet d’établissement a été mené à son terme. Il inclut à présent l’avant-projet architectural réalisé par l’Atelier d’architecture Tisne & Co à Fontenay sous bois 94120 (l’Atelier d’architecture de Jean-Marc Filiatre à Longwy 54400 ayant décliné notre proposition) et le budget prévisionnel d’investissement et de fonctionnement.

     

    Différentes démarches ont été entreprises au cours de l’année avec des rencontres importantes afin de promouvoir le projet :

    • Avec le député de la 3e circonscription de Meurthe-et-Moselle, Monsieur Xavier Paluszkiewicz.
    • Avec le Maire de Longwy – Président de l’EPGML, Monsieur Jean-Marc Fournel.
    • Avec Madame le Dr Eliane Piquet, Déléguée territoriale de Meurthe-et-Moselle pour l’ARS Grand’ Est en présence de Madame le Dr Guillotin, Sénatrice de Meurthe-et-Moselle.
    • Avec Monsieur Jean-Marc Duriez et de Monsieur Aurélien Biscaut, respectivement Président et Directeur de l’AGAPE Lorraine Nord.
  • Diverses demandes de subventions seront envisagées auprès de :
    • ARS Grand’ Est.
    • Département de Meurthe-et-Moselle : une rencontre avec Anne Silvestri 3e Vice-Présidente de Meurthe-et-Moselle Vice-présidente de la commission Solidarité est programmée début décembre 2018.
    • Fonds européen de développement régional FEDER.
    • Fonds pour les soins palliatifs
    • EPGML
    • CAL de Longwy
    • Fondation de France.
    • Autres
  • Diverses actions envisagées afin de populariser l’association et son projet :
  1. Conférence-débat avec le Dr Jean Leonetti
  2. Festival de cinéma : « la barque silencieuse fait son cinéma » avec programmation de films et de documentaires sur la fin de vie, la mort et le deuil.
  3. Animations culturelles
  4. Café-deuil : recherche d’un-e- psychologue pour les animer.
  5. Continuer le lobbyisme auprès des maires des communes de la circonscription afin de les sensibiliser au projet de l’association.

Site Internet de l’association

  • Site de référence en matière de soins palliatifs et d’accompagnement.
  • Vitrine de l’association et de présentation de nos projets à savoir : promotions des soins palliatifs et accompagnement et construction d’une maison de soins palliatifs sur le Pays-Haut.
  • Bibliographie/Filmographie avec recommandations de se rendre chez son libraire habituel, mais aussi possibilité de commander en ligne sur decitre.fr avec qui nous avons noué un partenariat.
  • Glossaire explicatif et interactif.
  • Google Analytics et mailchimp : fréquentation du site.

Trésorerie

  • Livret A SUP Association:                                17000 €
  • Compte courant:                                            1335 €
  • Dépenses:                                                     445 €
  • Recettes : cotisations, dons et animations soit :    6132 €

Après débat et échange avec l’assistance, personne ne désirant plus prendre la parole, le président ouvre le scrutin sur les résolutions figurant à l’ordre du jour :

PREMIÈRE RÉSOLUTION

Concernant le rapport financier relatif aux comptes de l’association pour l’exercice 2017-2018, l’assemblée générale approuve ledit document tel qu’il lui a été présenté. Dès lors, quitus de sa gestion est donné au trésorier pour l’exercice écoulé. Après présentation du budget de l’exercice 2018-2019, l’assemblée générale approuve ledit budget tel qu’il lui a été présenté. Cette résolution est adoptée à l’unanimité des votants.

DEUXIÈME RÉSOLUTION

Après débat, l’assemblée générale décide de ne pas changer le montant des cotisations dues au titre de l’exercice 2018-2019. (Cotisation des personnes morales restant fixée à 100 euros, cotisation pour les membres adhérents restant fixée à 15 euros). Cette résolution est adoptée à l’unanimité des votants.

TROISIÈME RÉSOLUTION

Après rappel par le Président que les membres du bureau de l’association sont à renouveler, il est procédé à l’élection de ces membres par un vote à mains levées.

Sont déclarés régulièrement élus :

–  Au poste de président : Jacques Fabrizi (réélu)

–  Au poste de vice-président : Didier Rossi (réélu)

–  Au poste de vice-présidente adjointe : Patricia Tedeschi (élue)

–  Au poste de secrétaire : Philippe Piacentini (réélu)

–  Au poste de secrétaire adjointe : Martine Étienne (élue)

–  Au poste de trésorier : Marc Nothum (réélu)

Aucune autre question n’étant à l’ordre du jour et personne ne demandant plus la parole, la séance est levée à 18 heures.

De tout ce qui précède, il a été dressé le présent procès-verbal, signé par le président et le secrétaire.

Le président, Jacques Fabrizi.                               Le secrétaire, Philippe Piacentini.

PROCES-VERBAL de l’Assemblée Générale ordinaire du 12 octobre 2017.

L’an deux mille dix sept, le douze octobre à vingt heures, les membres de l’association, se sont réunis à la salle des fêtes de Cutry sur convocation du président Jacques Fabrizi en date du 12 septembre 2017.

L’assemblée est présidée par Jacques Fabrizi en sa qualité de Président. Le secrétariat est assuré par Philippe Piacentini ;

Le président constate que les membres de l’association sont présents ou représentés ; Le quorum étant atteint, le président déclare alors que l’assemblée est régulièrement constituée et peut valablement délibérer et prendre des décisions à la majorité requise.

Puis, le président rappelle que l’ordre du jour de la présente réunion est le suivant :

Lecture et approbation du compte rendu d’activités 2016-2017 ;

Lecture et approbation du rapport financier relatif aux comptes de l’exercice 2016-2017 ;

Quitus au trésorier ; Approbation du budget pour l’exercice 2017-2018 ; Fixation du montant des nouvelles cotisations ; Election des membres du nouveau bureau pour l’année 2017-2018 ; Questions diverses.

Compte rendu d’activités de l’association « la barque silencieuse »  
  • Lettres aux maires du Pays-Haut et aux présidents de la CA de Longwy, CC du Pays de Longuyon, CC Pays-Haut Val d’Alzette.
  • Lettre ouverte aux candidats aux élections législatives de la 3ème circonscription de Meurthe et Moselle : seuls 2 candidats on répondu par écrit et Christian Eckert nous a reçu, mais sans réponse écrite.
  • Lettres au Président du Conseil Départemental de Meurthe et Moselle
  • Lettre au Directeur de l’ARS Grand Est
  • Lettre à Véronique Guillotin Vice Présidente du Conseil Régional Grand Est en charge de la Sécurité, Santé et Handicap.
  • Prise de contact téléphonique avec la sous-directrice de la CPAM de Nancy pour des éventuelles subventions (café deuil ?)
  • Le jeudi 30 novembre 2017 un entretien est programmé avec Véronique Guillotin et le Docteur Eliane Piquet de l’ARS.
Animations
  • Projection du film : « Et les mistrals gagnants » d’Anne-Dauphine Julliand suivi d’un débat avec la réalisatrice le 5 octobre à 20h à Kinépolis. Public nombreux et intéressé, plus de 100 participants.
Site Internet de l’association
  • Site de référence en matière de soins palliatifs et d’accompagnement (cités dans 3 mémoires en vue du diplôme d’IDE).
  • Vitrine de l’association et de présentation de nos projets à savoir : promotions des soins palliatifs et accompagnement et construction d’une maison de soins palliatifs sur le Pays-Haut.
  • Un blog qui permet la publication et l’envoi de Newsletters aux adhérents, sympathisants et tout public inscrit (à ce jour plus de 350 correspondants) et publication des commentaires adressés par les internautes.
  • L’onglet contact permet aux adhérents et aux internautes de nous faire part de leurs réflexions ou de nous interroger pour de plus amples précisions.
  • Adhésions et dons en ligne : 28 adhésions et 16 dons en ligne

39 adhésions et 6 dons hors ligne 8 adhésions personnes morales :

Cutry 1000€ – Hussigny 200€ – Herserange 150€ – Cons la Grandville 100€ – Haucourt St Charles 100€ – Villerupt 100€ – Mont Saint Martin à venir – Villers la Montagne 50€

Enfin, une somme de 3000€ nous a été allouée sur la réserve parlementaire par Jean Marc Fournel, ancien député de la circonscription.

  • Bibliographie / Filmographie avec recommandations de se rendre chez son libraire habituel, mais aussi possibilité de commander en ligne sur décitre.fr avec qui nous avons noué un partenariat.
  • Glossaire explicatif et interactif.
  • Google Analytics : fréquentation du site plus de 10000 connexions depuis sa création.
Actions à venir
  • Création d’un café deuil avec la participation d’une psychologue Madame Jacquet Lindsay.
  • Demande de RV aux différents maires du Pays-haut afin de leur expliquer de vive-voix la nécessité de notre projet et l’utilité de l’adhésion de leur commune à notre association en tant que personne morale. La ville de Longwy a prévu d’adhérer en 2018.
  • Préparation d’un concours d’architecte pour les plans de notre projet à savoir la future maison de soins palliatifs.
Trésorerie
  • 10000€ Livret A sup Association
  • 321,76€ compte courant
  • Dépenses: Site internet 540,61€

Billets SNCF Anne Dauphine Julliand 94€ Chambre Ibis Metz 78,32€

  • Recettes : cotisations et dons soit 6820€ en 2017

ASSEMBLEE GENERALE DE L’ASSOCIATION LA BARQUE SILENCIEUSE 16 avril 2016.

L’assemblée générale de l’association « La Barque Silencieuse » s’est tenue le samedi 16 avril 2016 à la salle des fêtes de Moulaine. Le président Jacques Fabrizi a résumé le bilan de sa première année d’existence. * L’association « La Barque silencieuse », l’accompagnement en douceur d’une rive à l’autre, milite pour la création d’une maison de soins palliatifs sur l’agglomération de Longwy. Un vrai lieu d’humanité, où face aux ravages de la maladie et à l’imminence de la mort, le personnel médical pourra prodiguer des gestes d’humanité et de bienveillance, où les malades ne sont pas simplement dans l’attente de la fin, car une personne en fin de vie est encore complètement vivante. « Les vrais soins palliatifs ne sont pas des accompagnements au mourants, mais des accompagnements aux vivants » a souligné le docteur Fabrizi dans son rapport moral, car le patient a droit à la dignité, à la convivialité et il ne lui est pas interdit de rêver à de nouveaux et derniers moments de bonheur. Le but de cette association de soins palliatifs est de donner du temps à des personnes qui n’en ont plus. * Les 120 personnes présentes à cette assemblée générale ont vu ou revu le documentaire émouvant de Delphine Détrie sur la maison de soins palliatifs de Gardanne, un exemple plein d’humanité d’accompagnement des patients vers l’autre rive, de ce que veut construire l’association. * Le président a résumé ses interventions auprès des communautés de communes du Pays Haut pour la construction de cette maison de soins palliatifs d’un coût d’1,8 M€, maillon médical manquant de l’alternative à l’hospitalisation quand le maintien à domicile n’est plus possible par manque d’aidants naturels ou simplement pour permettre à l’accompagnant une période de repos et de répit. Les hommes politiques opposent souvent le coût financier de cette maison à un projet humain, représentant 15% de la réalisation du golf de Longwy. Autre frein à la réalisation de ce projet, l’Agence Régionale de Santé (ARS) pour laquelle ce genre de maison ne fait pas partie du plan de soins palliatifs 2012-2017. Un rendez vous est prévu en mai 2016 avec le député Jean Marc Fournel. * Les questions-réponses des adhérents ont permis à des personnes d’évoquer les structures palliatives voisines de Vivalia St Mard en Belgique ou d’Haus Omega au Luxembourg. L’association va prochainement rencontrer les responsables de ces deux structures. Le projet de l’association est de lier des partenariats avec Domi-Réseau qui s’occupe du maintien à domicile des personnes âgées sur l’agglomération longovicienne. Le président a du reste déjà rencontré madame le Docteur Jolivald et au cours de cet entretien de nombreuses convergences de vues ont été notées. L’association émet aussi le souhait d’adjoindre à la maison de soins palliatifs, quand elle sera créée, l’équipe mobile des Soins palliatifs actuellement basée à l’Hôpital de Mont Saint Martin mais qui ne dispose plus de médecin coordonnateur et qui ne s’occupe que des soins palliatifs à l’hôpital. Un écrivain public veut faire partie de l’association afin d’aider les patients à libérer leur parole et de nombreux infirmiers et infirmières ont expliqué leur détresse devant le peu de soutien du monde médical qu’ils rencontrent en étant chaque jour au chevet de patient en fin de vie. D’autres ont évoqué des drames de personnes en fin de vie retrouvées décédées seules à leur domicile. * Un site internet va être prochainement créé par Hervé Bragard qui a expliqué la finalité et les axes techniques de ce moyen de communication. Certains veulent également créer un groupe sur les réseaux sociaux. Une modification des statuts a été acceptée par les adhérents concernant la cotisation des personnes morales qui passe à 100 euros, la cotisation pour les membres adhérents restant fixée à 15 euros. Le bilan financier du trésorier a reçu quitus et le bureau de l’association a été reconduit avec le docteur Jacques Fabrizi à la présidence, Didier Rossi étant vice président, Fabrice Kaiser trésorier et Philippe Piacentini secrétaire. L’association, forte de 120 adhérents ne manque pas de détermination pour la réalisation de ce projet. « Là où il y a une volonté, il y a un chemin » a conclu le docteur Jacques Fabrizi.